Mercredi 08 août 2018 : Taos Pueblo – Great Sand Dunes NP

Hi,

On avait promis aux enfants une grasse matinée, le check out est à 11h, c’est donc sans eux que nous partons ce matin à la découverte de Taos Pueblo (payant et cher, donc bon ça nous arrange!).

Le Pueblo est classé par l’Unesco comme site historique mondial, on ne pouvait pas passer à côté, même si on est plus nature que culture.

A 9h pas grand-monde, on a vite fait le tour, on se pose sur un banc, quelques touristes arrivent, on attend la visite guidée de 9h30 avec un amérindien qui s’avérera intéressante pour ceux qui comprennent un minimum l’anglais…

Le guide parle vite, il fait de l’humour et donne des anecdotes, il parle de l’église actuelle, de l’ancienne église espagnole qui a brûlée et autour de laquelle s’est construit un cimetière, de la façon de fabriquer les maisons, de l’Histoire avec les guerres, les espagnols, du fonctionnement de leur tribu, de leur façon de vivre à la fois traditionnelle et moderne, à quoi servent les fours devant quasi chaque maison, de la petite rivière affluente du Rio Grande qui coupe leur pueblo en deux…

Lorsque nous rentrons, les enfants sont prêts et heureux de leur matinée.

Nous traversons la ville de Taos,

Puis point de vue sur le Rio Grande au Gorge Bridge, impressionnant, lorsque l’on est sur le pont, il vibre au passage des camions, clairement pas un endroit sécure pour JM et Bastien!

Plusieurs maisons « earthship » sur la route :

Et nous arrivons à Great Sand Dunes NP :

Le camping est plein. Notre campement (seul le site 72 aurait suffit pour les 2 tentes finalement, nous avons échangé le 71 trop éloigné de celui des enfants avec des locaux). Des fourmis rouges partout, on va éviter de les faire entrer dans la tente, et surtout du vent, des rafales de vent, on rajoute des grosses pierres sur les piquets.

La vue sur les dunes depuis notre site :

On voit des petits points bouger, ce sont les gens qui grimpent :

On s’équipe et on décide d’y aller malgré le vent :

Les grains de sable fouettent les mollets, difficile de prendre des photos, mais nous avons passé un bon moment jusqu’au soleil couchant, face aux Sangre de Cristo Mountains :

Merci Bastien qui a poussé Mummy sur les derniers mètres…

Daddy court en descendant :

Dernier feu de camp et repas au coin du feu, il fait froid, le vent est toujours là et nous suivra une bonne partie de la nuit :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *