Lundi 06 août 2018 : Bandelier NM

Hi,

On se réveille au Nouveau-Mexique :

A 6h30 nous partons à la fraîche! Les biches sont là comme à leur habitude.

Nous prenons le Frey Trail qui part du camping pour rejoindre le Main Loop Trail sur lequel nous pourrons voir des sites archéologiques représentant l’histoire des ancêtres des indiens Pueblo, les Anasazis.

Les trous dans la roches sont dûs à une éruption volcanique toute proche il y a 10000 ans.

Puis navette du parc pour remonter au camping, en tout près de 3h et 4,6 miles effectués (7,5 km), le parc et la navette que pour nous à cette heure matinale!

Sans oublier d’aller jeter un coup d’oeil à Alcove House, 4 échelles pour atteindre une kiva dans une alcôve à 140 feet du sol (42m). Pas évident pour Bastien et Jean-Mi sujets au vertige, mais tout le monde l’a fait! C’était fun!

 

Surprise au démontage des tentes, des minis épines se sont plantées dans les tapis de sol des tentes, et c’est sûrement ce qui a percé le matelas sur lequel Bastien a dormi cette nuit et qui l’a rendu de mauvaise humeur parce qu’il a mal dormi!

Véro arrive enfin à photographier un geai bleu, ils ne tiennent pas en place ces oiseaux-là et pourtant on ne voit et entend que ça!

Lorsque nous partons, des français arrivent et prennent l’emplacement juste au-dessus du nôtre, ils sont tout seuls!!

Les enfants ont réorganisé la voiture pour que Dimitri ait plus de place, mais ça ne va pas durer, les tentes lui tombent dessus! 

La solution, c’est peut-être celle-ci finalement, on aurait dû y penser plus tôt :

Autre section de Bandelier NM, Tsankawi, toute petite, pas facile à trouver, mais rando tout aussi fun et intéressante, 3 échelles, il y fait chôôô à 11h! 1,5 mile en une heure. Nous croisons un iguane?, tout petit.

 

Des travaux sur la route 4 des Jemez Mountains, des forêts entières ont brûlées, rien d’exceptionnel pour nous sur cette route scénique, c’est la montagne, si ce n’est les maisons en adobe et leur four à poterie (?) qui apparaissent petit à petit.

Arrivés à San Ysidro, nous voulions explorer la zone désertique d’Ojito Wilderness et sa petite wave jaune, c’est raté, le thermomètre affiche 3 chiffres : 100°F (38°C)…

Plein d’essence et nous poussons en direction d’Albuquerque, peut-être fera-t-il moins chaud pour explorer Petroglyph NM? Raté, 108°F (42°C) à Bernalillo!!! Que faire? Le camping de ce soir est en plein soleil et au milieu de nulle part…

On se réfugie à The Range Cafe prendre le déjeuner.

Il est 17h quand nous prenons notre courage pour sortir de voiture (climatisée) et découvrir la Old Town d’Albuquerque, sympa, des patios fleuris et ombragés, des ruelles de maisons en adobe, mais tout ferme à cette heure.

 

Cette fois, direction Cochiti Lake Area, le camping est géré par l’US Army Corps of Engineers, notre emplacement est bien réservé, on plante les tentes, pas de moustiques mais des grosses mouches qui piquent. Il fait toujours aussi chaud, coup de bol, les tentes sont à l’ombre.

Nous n’avons pas trouvé d’épicerie sur la route ni dans le coin, on mangera les restes, viande séchée de boeuf, chips, tomates cerises et compotes.

A 20h, on ne va tout de même pas se coucher, on décide d’aller voir le lac en face duquel nous campons, mais il ferme, le Ranger nous dit qu’on peut y aller à pied, mais ne pas traîner, c’est l’heure de sortie des serpents, oups!

Baignade de Dimitri, trempette des pieds pour les autres, on se croirait à la mer et on sent presque les embruns grâce au vent qui s’est levé, aux vagues et aux goélands. On est seul. Il commence à faire nuit, on n’a qu’une lumière de portable, on rentre sans traîner en prenant garde à regarder où l’on met les pieds. Il y a encore quelques bateaux sur le lac.

Douches à disposition, on en profite, et là, en y allant, on revoit le Ranger en voiture qui nous redit de faire attention aux serpents…il fait nuit, on a nos lampes, mais il va commencer à nous donner vraiment la frousse lui!

Sommeil pas très réparateur, chaleur et vent une bonne partie de la nuit, puis vers 5h du mat, les grosses mouches qui font un bruit pas possible, ça nous a réveillés et l’on croyait en avoir une dans la tente! Mais pas de serpent!

One Reply to “Lundi 06 août 2018 : Bandelier NM”

  1. Thomassier

    Salut thé family five, nous n’avons pas fait de commentaire jusqu’à présent, mais on suit de près votre périple qui nous fait voyager et nous fait découvrir l’Amérique avec vous. Bravo aux enfants qui ont la chance de vivre cette expérience incroyable à leur âge, de vrais aventuriers !! Comme leurs parents …

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *