Dimanche 05 août 2018 : région d’Abiquiu

Hi guys!

Tout d’abord merci pour vos gentils commentaires, c’est très sympa de savoir qu’on est suivi, ça encourage à continuer le blog en direct! Plus qu’une petite semaine snif…

En partant de l’hôtel, on fait attention de ne rien oublier, mais on prend soin de bien laisser les bibles dans la table de chevet, ça pourrait servir aux prochains clients…

Un petit extrait de la Genèse?

Départ 9h pour 3h de route.

Nous pique-niquons au lac Abiquiu, un gros nuage noir arrive… Les orages sont fréquents ici en été, pourvu qu’il nous laisse tranquille quelques heures…

Du coup on hésite, plein d’essence et finalement on tente le coup, direction Ghost Ranch pour la rando du jour : Chimney Rock 3 miles, 1h30.

Ghost Ranch est en fait un lieu de retraite spirituelle, on peut y séjourner plusieurs jours mais les visiteurs d’un jour sont les bienvenus aussi, sous paiement de 5$ de fees… par personne, ce qui nous est revenu cher la rando!!!

C’est aussi le lieu qui inspira la peintre Georgia O’Keeffe.

 

On est en haut, l’orage approche, quelques gouttes… on se dépêche de redescendre, on aura juste été un peu mouillé ouf!

Chimney Rock

Maman et Marion sont aussi rouges que la roche!

On reprend la voiture pour la prochaine balade : Plaza Blanca. Plus on avance, plus les nuages noirs sont là, et tout à coup la grosse pluie, puis les grêlons, on ne voit plus rien sur la route. Dommage, encore une rando annulée.

Nous traversons la San Idelfonso Indian Reserve et arrivons à White Rock pour l’Overlook sur le Rio Grande, et là on ne peut s’empêcher de fredonner la chanson de Eddy Mitchell!

Arrêt au Visitor Center de White River, poteries géantes dehors :

Direction le camping Juniper Family dans le monument national de Bandelier. Pas de réservation, c’est sur la base du premier arrivé premier servi, et on comprend pourquoi, 3 loops, on choisit celle des Coyotes site 46, il n’y a que 2 motorhomes! Comme on veut payer en cash, il faut aller au Visitor Center du parc demander le papier (sinon on peut payer par CB avec la machine à dispo).

Nous nous installons (pas loin des toilettes!), il y a plein de gros trous sur l’emplacement, quelles bébêtes ont bien pu faire ça?

Et nous partons manger à Los Alamos, ville fantôme tenue secrète pendant la seconde guerre mondiale, où a été créée la bombe atomique et dont les infrastructures continuent à être utilisées pour la recherche.  Donc naturellement, il y a un poste de contrôle à l’entrée de la ville et l’on nous demande nos papiers d’identité et de ne pas prendre de photos du laboratoire de recherche qui se trouve sur notre droite car c’est une zone confidentielle.

On est dimanche, on se rend dans le seul resto ouvert, China Moon, c’est buffet asiatique à volonté, très bien. Marion ne mangera pas beaucoup, elle est barbouillée, hier c’était Dimitri.

En sortant, il fait encore 30°C et on est à plus de 2000m! C’est toujours un choc thermique car il y a la clim dans tous les bâtiments, souvent trop froide.

Quelques courses pour le petit-déjeuner de demain (ça et les lessives c’est rébarbatif, mais on n’y échappe pas!) et hop Bastien et Marion sous la tente, les ours fréquentent l’endroit, donc tout dans la voiture!

Les parents et Dimitri iront faire un tour à la soirée organisée par les Rangers sur les étoiles : exposé théorique sur la vie d’une étoile à l’amphithéâtre du camping, puis observation des étoiles au télescope, on verra notamment Saturne de très près avec son anneau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *