Mercredi 25 juillet 2018 : Cheyenne Frontier Days

Hi,

Choix cornélien ce matin : le show du pancake breakfast, petit-déjeuner gratuit de pancakes servi sous forme d’attraction, prévu entre 7h et 9h à Cheyenne Frontier Days ou le  show de l’Air Force thunderbirds, spectacle d’avions de l’armée comme la patrouille de France, prévu à 9h30 (avec parking fermant à 9h) au Laramie County Community College? Sachant que l’hôtel est à 45 minutes de route des 2 et qu’il y aura surement des bouchons, on ne veut pas prendre le risque, il faut choisir.

La majorité a voté pour le second choix donc petit-déjeuner à l’hôtel à 7h puis direction les thunderbirds. Un monde fou, les school bus font office de navette. C’est couvert, il fait froid, nous avons les kaways mais pas les pantalons, nous n’avons pas de chaises pliantes comme les américains, nous nous installons donc dans l’herbe et sortons nos couvertures de survie! En plus, Bastien est parti en tongs!

Arrivés avec une heure d’avance, on attend.

9h30 arrive, rien, 9h45 rien, 10h rien, à 10h15 ils nous annoncent qu’ils attendent que le ciel se découvre, spectacle reporté à 11h… On se dégourdi les jambes, on écoute les chanteurs, on change de place pour se rapprocher de la foule.

Le ciel s’est découvert, il fait chaud, on range les kaways vestes et couvertures, on sort les casquettes lunettes et crème solaire! Sauf que dans l’histoire Dimitri a perdu ses lunettes de soleil…

Bref, le spectacle commence à 11h.

Les traces laissées dans le ciel :

Sympa mais pas exceptionnel selon Jean-Mi, la patrouille de France fait aussi bien, non mais!!

Nous partons avant la fin (peut-être y avait-il la fumée bleu blanc rouge à la fin, nous n’avons pas vu) car nous avons réservé le rodéo à Cheyenne pour 13h, des bouchons pour sortir, le temps de se garer au même endroit qu’hier, d’accéder au parc par un peu de marche, nous arrivons pile pour 13h, heureusement que nous avions retiré les billets à l’avance. Malgré notre ponctualité, nous avons loupé la parade d’entrée.

Après les présidents à Rapid City, les bisons à Custer, Cheyenne, ville des boots géantes :

C’est parti pour 3h d’ambiance, pas le temps de s’ennuyer, toujours un truc à voir. Véro est à côté d’un américain qui a visité Strasbourg! Encore une fois, merci Voyageforum et particulièrement à MaryElectra pour avoir détailler le déroulement des épreuves! Pour en savoir plus, ce lien est pas mal : http://www.cavalngo.com/guide-voyage/guide-du-cavalier/details/85/184-rodeo-western.html

Le cowboy doit tenir 8 secondes sur le cheval :

Puis 2 autres cowboys viennent à sa rescousse le récupérer puis récupérer son cheval :

Le Bull riding, même chose sur un taureau, pour les plus téméraires! C’est terrible comme ils sont secoués dans tous les sens, ils ont un bon équipement, mais quand même, le dos, les cervicales et les bras doivent en prendre un coup… ce sont de vrais professionnels qui viennent de tout le pays, et pour les gagnants un beau pactole à la fin!

La préparation derrière les barrières diffusée sur grand écran, avant le lâcher sur la piste :

Les épreuves avec les petits veaux, un peu cruelles, où les cowboys l’attrapent au lasso ou se jettent sur lui pour lui lacer les pattes :

L’épreuve des enfants entre 13 et 15 ans, et même des plus petits :

L’épreuve de vitesse des femmes :

Le show entre les épreuves :

Et le clown :

Avec tout ça, personne ne veut en rater une miette pour aller chercher nos repas inclus dans le prix du billet. Finalement Jean-Mi s’y colle!

A 16h, à peine le temps de finir qu’une grosse tempête éclate, tous aux abris, on a perdu Marion, non finalement elle est là…

Après la tempête…impressionnant!

Cath, as-tu trouvé ton Blueberry?!

On arpente la Old West Town en direction du parking.

Retour à l’hôtel, la météo n’est pas bonne pour demain où l’on a réservé 2 nuits en camping dans le parc national de Rocky Mountains… On verra bien, on en a encore pris plein les yeux et les oreilles, c’était grandiose, de beaux rêves en perspective!

One Reply to “Mercredi 25 juillet 2018 : Cheyenne Frontier Days”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *